Comment pouvoirs locaux et collectifs citoyens peuvent-ils mieux collaborer pour développer la résilience des dynamiques locales en faveur de l’environnement ?

Dans le cadre du projet de recherche VILCO, nous chercherons à vérifier les hypothèses suivantes :

la Participation intra

La résilience des dynamiques locales est directement dépendante du niveau et de la nature de la participation en son sein.

la Participation extra

La résilience des dynamiques locales est directement dépendante du niveau et de la capacité des politiques publiques à prendre en compte la participation.

le MULTI-ACTEURS

La résilience des dynamiques locales est directement dépendante de la multiplicité des acteurs y participant.

les CO-RESSOURCES

La résilience des dynamiques locales est directement dépendante de la complémentarité et de la reconnaissance de la valeur des ressources apportées par chacun des acteurs et de leur mise en commun.

l’OUVERTURE

La résilience des dynamiques locales est directement dépendante de son degré d’ouverture à des apports extérieurs.

les RéSEAUx

La résilience des dynamiques locales est directement dépendante de l’inscription et de l’implication de celles-ci dans des réseaux de natures différentes.

la CONFIANCE

La résilience des dynamiques locales est directement dépendante du niveau de confiance entre ses acteurs.

la MOTIVATION

La résilience des dynamiques locales est directement dépendante de la reconnaissance et du maintien des motivations propres à chacun des acteurs.

RÉSILIENCE URBAINE | TRANSITION | DÉVELOPPEMENT DURABLE | INNOVATION SOCIALE ET PUBLIQUE

Les infos VILCO

Pour ne rien manquer !

Entrez en contact avec VILCO

Muriel Frisque - Coordinatrice du projet VILCO