Visite croisée d’Etterbeek – le 15 mars 2018

 Visite guidée du TransiStore

La visite croisée de la dynamique locale d’Etterbeek a démarré devant le magasin TransiStore, situé au 68 rue de Pervyse. Cet espace qui a été créé pour « faire ses courses autrement » est loué par Oxfam magasin du monde et Agricovert. Si la première organisation, spécialisée dans le commerce éthique et équitable, nous est familière, la plupart d’entre nous a découvert la seconde association qui occupe les lieux. Agricovert est une coopérative de producteurs et de consommateurs qui a pour but de fournir des produits écologiques, de qualité et récoltés en direct à un juste prix.

Ce lieu qui fait la part belle à un mode de consommation en circuit court, plus respectueux des humains et de l’environnement, accueille à titre gracieux l’initiative le « collectif citoyen » qui rassemble des « habitants d’Etterbeek qui ont pour objectif de soutenir les projets citoyens et de transition sur la commune ». En contrepartie, le collectif participe à l’animation du lieu, y organise des activités de sensibilisation et d’apprentissage (atelier alimentation, projet de film, activités pour les enfants, etc.). L’aménagement du TransiStore a d’ailleurs été conçu de manière à réserver quelques espaces conviviaux qui invitent à l’échange comme cette grande table où les visiteurs peuvent discuter autour d’un verre ou d’un café.

Le collectif a quant à lui investi l’entresol, l’arrangeant et le rebaptisant les « dessous du TransiStore ».  Les réunions d’Etterbeek en transition y ont désormais lieu ainsi qu’un bon nombre d’activités (troc de fringues, peintures végétales à base de légumes pour enfants, etc. ). Donc, plus besoin de chercher dans le quartier un café qui tolère les réunions et activités dans une ambiance souvent trop bruyante pour permettre de réels échanges.

Présentations inversées

Les collaborateurs de l’administration communale ont ouvert le bal en présentant Etterbeek en Transition. Créé en 2013 par un groupe moteur de 5 à 10 citoyens, cette initiative compte actuellement plusieurs dizaines de membres qui se mobilisent pour le Repair Café, le marché de Noël gratuit, les balades en transition, etc.
La Commune a épinglé comme activité en faveur du développement durable l’organisation du  « Bistro en Transition » : un manière conviviale de rassembler des forces vives pour lancer et renforcer des initiatives, pour créer « le monde de demain ». A retenir aussi comme un premier exemple de collaboration avec les pouvoirs locaux, la représentation à l’Espace Senghor de la pièce de théâtre « Nourrir l’humanité, nourrir le quartier » en 2017, qui a été suivie de tables de discussions sur l’alimentation durable en présences de producteurs, de citoyens mais aussi de la Commune.

Autre exemple de collaboration qui avait un peu moins bien commencé : l’installation de bacs potager sur l’espace public sans autorisation préalable. Après instauration d’un dialogue, la Commune a proposé pour les bacs – qui à l’origine ne répondaient pas aux normes de sécurité – un lieu alternatif d’installation. Aujourd’hui, cet espace a été aménagé (citerne d’eau de pluie) et accueille même en visite les classes des écoles environnantes.

Delphine, Catherine, Olivier et François-Olivier nous ont ensuite présenté la Commune d’Etterbeek en quelques chiffres avant de donner des exemples d’actions en faveur du développement durable menées soit dans le cadre de la campagne « Désencombrement & zéro déchet » (12 Give-box, donnerie virtuelle, projet ‘poules urbaines’ pour les déchets organiques, primes pour l’achat d’une compostière, etc.) soit dans le cadre de l’aménagement des Jardins Participatifs (espace naturel de 2700 m² le long des voies ferrées cogéré et co-aménagé par la Commune et une dizaine d’associations pour offrir un espace de détente, d’échange et de jardinage).

Etterbeek en transition retient comme souvenir de bonne collaboration avec la Commune, la projection du film « Demain » suivi du Forum ouvert co-organisé dans la cadre du Mois de la solidarité. L’initiative citoyenne a en outre bénéficié d’un subside communal pour le lancement du Repair Café 1040. Il apprécie enfin que la Commune relaie l’information au sujet de ses activités via ses canaux de communication habituels (site web et magazine communal).

Atelier sur les situations de collaboration

Le cas des bacs potager des Galopins de terre, mentionnés plus haut, a fait l’objet d’une nouvelle discussion : comment cela a commencé et comment la situation a évolué vers une issue plus positive. Tous les problèmes de communication n’ont toutefois pas été réglés entre la Commune et l’initiative citoyenne. Celle-ci regrette par exemple que les associations locales n’aient pas été plus impliquées dans le développement de l’application Fluicity. Les situations moins problématiques discutées ont déjà été évoquées plus haut (Repair Café, projections des films SuperTrash et Demain).

 Atelier sur les facteurs de la collaboration

Dans ce nouvel atelier, il était demandé aux participants de sélectionner, parmi une quinzaine de cartes énonçant les conditions nécessaires à une bonne collaboration, les cinq facteurs qui leur semblaient les plus importants. Initiative et Commune ont fait leur tri séparément avant de se révéler mutuellement leurs cartes. Après cette mise en commun ils ont évalué le caractère aisé ou non de la mise en place de ces conditions.

Lors du premier tour, le choix des citoyens et celui des représentants de la Commune s’est arrêté sur plusieurs facteurs communs (bonne communication, relation claire, confiance). Les convergences étaient moins fortes lors du second tour. Dans la grande majorité des cas, la mise en place des conditions de bonne collaboration était considérée comme complexe…

L’atelier s’est clôturé autour du délicieux encas préparé par les membres d’Etterbeek en Transition, bien sûr avec des produits Oxfam et Agricovert 🙂 Encore merci à eux pour leur accueil au TransiStore et à tous les participants pour cet atelier riche en échanges.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *